Marthod: Virginie Combeau, de fil en aiguille, de la gendarmerie à la machine à coudre

Virginie aime donner une seconde vie aux machine à coudre.
Virginie aime donner une seconde vie aux machine à coudre.

Champagne ! C’est dans cette province qu’est née et a grandi Virginie. La chance de fréquenter la classe unique de l’école de Courteranges puis le collège voisin de Lusigny-sur-Barse et le lycée « Camille Claudel », à Troyes pour obtenir son bac S. Assez sportive, Virginie commence par l’athlé, plutôt sprinteuse, continue avec la gym pendant 6 ans, tout en adorant voile, catamaran et planche, sur le lac d’Orient tout proche « on y allait dès qu’il faisait beau ». Virginie est aussi une passionnée de lecture : « avant que j’arrive en vacances chez eux, mes grands-parents faisaient une provision de livres, je lis de tout, je suis capable de passer d’un roman à l’eau de rose à un policier …je crois que j’ai commencé par Poil de carotte ! Aujourd’hui j’ai investi dans une liseuse, ça prend moins de place dans la maison ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite