Jean-Marc Sellier prend la tête du groupement pompiers Monts Jura : « Nous avons plusieurs projets à mener à bien »

Au cours de sa carrière, Jean-Marc Sellier a travaillé étalement au service prévention (application des réglements de sécurité).
Au cours de sa carrière, Jean-Marc Sellier a travaillé étalement au service prévention (application des réglements de sécurité).

C

olonel, d’où êtes-vous originaire ?

Je suis né en 1970 dans le Loir-et-Cher, à Romorantin, où j’ai commencé ma carrière comme cadet, puis sapeur volontaire avant de me lancer dans une carrière de pompier professionnel qui m’a amené dans l’Ain (voir encadré, Ndlr) en 2013 à Ambérieu, puis à Bourg en 2016.

Comment êtes-vous arrivé à la tête du groupement Monts Jura, à Bellegarde ?

Après avoir beaucoup travaillé à l’état-major, j’avais envie de renouer avec le terrain. Le lieutenant-colonel Goujon ayant été sollicité pour déploiement d’un nouveau système de gestion opérationnelle dans l’Ain, le poste était vacant et j’ai postulé, le territoire étant différent de celui d’Ambérieu, mais également très intéressant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite