Aix-les-Bains: l’émotion des riverains de Marlioz, à l’heure de la démolition de la Cité

Plus d’une centaine de riverains étaient présents autour du site de la Cité, bloqué pour l’occasion.
Plus d’une centaine de riverains étaient présents autour du site de la Cité, bloqué pour l’occasion.

Devant la barre de la Cité Marlioz à Aix-les-Bains, les habitants du quartier ont assisté au premier coup de pelle marquant la déconstruction de ce géant urbain. La plupart vivent dans le quartier depuis des décennies. Pourtant, c’est plus la curiosité qui règne ce 16 mars. Les enfants s’amusent tandis que les adultes regardent la pelleteuse émietter le bâtiment, que certains ont toujours connu dans le paysage. « Ça fait 40 ans qu’on habite Marlioz, explique Françoise. La barre, on la voyait de partout. Mais c’est une bonne chose que les travaux commencent enfin. » Son amie, Christiane, ajoute : « Quand ça s’est construit, il n’y avait rien autour. On venait voir la construction du monstre, c’était la promenade du dimanche ! Ça va faire drôle quand elle ne sera plus là, mais ça devenait désagréable. »

Pas très loin d’elles, Hélène est aussi plutôt contente de voir la Cité tomber. « Peut-être que je vais voir le Revard depuis chez moi ! C’est un gros morceau qui s’en va, mais je suis impatiente. »

Alors que la barre commence à s’effriter sous les coups de pelleteuse, une famille s’approche de la grille et filme, comme beaucoup. Cette fois, l’émotion est plus présente. « On habitait dans la Cité depuis 30 ans, explique Jamila. On est venus du Maroc et on a grandi ici, notre vie s’est passée là. Quand on a dû partir, je ne voulais pas aller ailleurs qu’à Marlioz alors j’ai été relogée avec mon mari un peu plus haut. On accepte car c’est pour le mieux, mais c’est difficile ! »