De la Moldavie à Annemasse, Natalia Dejean est restée fidèle à ses convictions

Natalia Dejean est la directrice de WECF France.
Natalia Dejean est la directrice de WECF France. - Photo WECF France

On aurait aimé rencontrer Natalia Dejean en d’autres circonstances. Ne pas devoir parler avec elle de cette guerre insensée – comme le sont toutes les guerres – qui noircit l’actualité depuis déjà un mois. Face à celle qui a passé les deux premières décennies de sa vie en Moldavie, voisine de l’Ukraine, le sujet s’imposait, d’autant que ses parents sont toujours au pays, à la tête d’une gigantesque exploitation agricole de 1500 hectares : «  Le 24 février, lorsque le conflit a débuté, les bombardements ont tellement résonné qu’ils ont été réveillés, rapporte-t-elle. Ils sont confiants et espèrent que la guerre ne va pas toucher la Moldavie.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ