Sevrier : chez Paccard, chaque génération a marqué au fer l’histoire de l’entreprise

Tout à droite, Philippe et Anne Paccard, accompagnés de leur cinq enfants.
Tout à droite, Philippe et Anne Paccard, accompagnés de leur cinq enfants.

Chez les Paccard, l’histoire se répète. Entre tradition et modernité, sept générations de fondeurs se sont succédées à la tête de l’entreprise… et bientôt la huitième.

Elles ont d’ailleurs toutes laissées, à leur manière, leur emprunte.

Antoine Paccard, le fondateur, était déjà un avant-gardiste car « il s’est sédentarisé alors qu’à l’époque, les fondeurs étaient tous itinérants. D’ailleurs, les fondeurs itinérants ont tous disparu aujourd’hui », raconte Anne Paccard. Grâce à ça, la qualité des cloches s’est nettement améliorée.

La 2ème génération a eu l’idée de déménager l’entreprise qui était à l’origine basée à Quintal afin de la rapprocher du chemin de fer, l’année même de son installation à Annecy en 1854, « ce qui développera fortement l’activité de la maison », complète-t-elle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite