Chambéry: la braderie de printemps de Chambéry fait son grand retour

La braderie de printemps de Chambéry se tiendra en même temps que le deuxième tour des élections présidentielles. La date traditionnelle, le dernier week-end d’avril a pu être maintenue.
La braderie de printemps de Chambéry se tiendra en même temps que le deuxième tour des élections présidentielles. La date traditionnelle, le dernier week-end d’avril a pu être maintenue.

Dans la cité des Ducs, c’est l’événement phare qui lance le printemps. Après deux éditions compromises par la crise sanitaire, la grande braderie de Chambéry signe son retour en 2022.

Le plus grand vide grenier de Savoie débutera donc le samedi 23 avril à partir de 21h et se terminera le dimanche 24 avril à 18h. « Ce qui change cette année, c’est que la braderie se tient le même jour que le deuxième tour de l’élection présidentielle, ce qui nous oblige à conserver tous les bureaux de vote dans la Ville  », explique Didier Ervic, co-président de l’Union commerciale et artisanale (UCA) de Chambéry.

Un changement lié à cette contrainte : un aménagement particulier est prévu avenue Général de Gaulle afin de permettre l’accès des véhicules aux bureaux de vote de l’Hôtel de Ville. « Il était important pour nous de maintenir cette date qui est symbolique, notamment pour nos habitués qui viennent depuis plus de 40 ans. On ne voulait pas non plus entrer en concurrence avec d’autres braderies  », précise le co-président.

La municipalité met en place, pour l’occasion, la gratuité du parking Ravet (plus de 500 places disponibles) le dimanche 24 avril, avec l’accord du délégataire QPark. Un geste que les organisateurs saluent.

Inscription obligatoire

Après deux années blanches, le retour de braderie est attendu par tous les commerçants de Chambéry. En 2019, elle avait réuni plus de 300 exposants professionnels et 1 400 particuliers.

Mais avec le deuxième tour de l’élection présidentielle, les organisateurs ont dû s’adapter, notamment en termes de logistique et de sécurité. « On sera en plan Vigipirate pour le problème des attentats, et les bureaux de vote de la mairie devront être accessibles et sécurisés, ce qui engendre au niveau de l’organisation des coûts supplémentaires », expose Didier Ervic.

Pour cela, les particuliers – jusque-là dispensés de payer leur emplacement pour vendre (contrairement aux professionnels) – devront cette année « participer à l’effort collectif. Nous demandons une contribution de 8 euros pour deux mètres linéaires (équivaut à un stand), afin de pallier aux frais de nettoyage et de sécurité  », poursuit-il.

Un ticket permettra de s’installer sur un emplacement libre. « Les inscriptions seront ouvertes une semaine avant la tenue de la braderie au bureau de l’UCA (passage Henri Murger) du mardi au samedi de 9h à 18h. Les participants devront se munir d’une carte d’identité et payer la contribution pour la braderie. La liste de tous les inscrits est communiquée à la préfecture  », détaille le co-président.

Les organisateurs espèrent accueillir 50 000 personnes.

Infos pratiques :

- Inscriptions pour les particuliers  : du mardi 12 avril au samedi 16 avril au bureau de l’UCA (passage Henri Murger), de 9h à 18h

- Inscriptions pour les professionnels  : jusqu’au 23 mars. Délais supplémentaire accepté pour les retardataires.