Maltraitance animale : sordide découverte lors d’une saisie de chats chez des particuliers de Monnetier-Mornex

Les propriétaires vivent dans des conditions déplorables. Des cadavres de chats ont été découverts dans des boîtes et des sacs en plastique.
Les propriétaires vivent dans des conditions déplorables. Des cadavres de chats ont été découverts dans des boîtes et des sacs en plastique.

C’est une histoire saisissante, qui se trame depuis déjà plusieurs années chez des particuliers de Monnetier-Mornex. Un père, âgé de près de 80 ans sous dialyse, et sa fille d’une cinquantaine d’années, souffrant d’un désordre psychique, vivent dans des conditions désastreuses, au milieu de leurs détritus. Avec eux, de nombreux chats cohabitent dans les mêmes conditions. Conscientes de ce drame humain et animal, les autorités et l’association Animaux secours 74, ont procédé en janvier dernier à la saisie d’une quinzaine de chats. En faisant le tour du propriétaire, ils ont fait une découverte pour le moins sordide. «  Il y avait une grande malle dans le jardin ,qui dégageait une odeur horrible. À l’intérieur se trouvait une vingtaine de boîtes en plastique, contenant chacune un cadavre de chat. Sur certaines boîtes étaient inscrits le nom du chat et la date de sa mort

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite