Nantua : des lycéens travaillent sur l’histoire des réfugiés espagnols

Les élèves travaillent sur l’élaboration d’une pièce de théâtre.
Les élèves travaillent sur l’élaboration d’une pièce de théâtre.

P

ourquoi faire travailler vos élèves sur les réfugiés espagnols ?

Comme enseignante, je cherchais une connexion entre Nantua et l’Espagne. Il me semblait étrange de l’absence de liens entre les Républicains espagnols et la Résistance française.

Lors d’une discussion avec Séverine Champonnois, du musée de la résistance et de la déportation, j’apprends qu’il y a eu, dans la prison de Nantua, des exilés espagnols républicains. Le musée fait des recherches et découvre qu’entre 1937-1939, il y a eu environ 70 Espagnols, dans cette prison. J’avais alors un sujet tout trouvé pour mes élèves !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ