Cevins : le groupement foncier viticole du Domaine des Ardoisières se renforce encore

La parcelle qui servira au stockage du fumier.
La parcelle qui servira au stockage du fumier.

Cevins

Ils ne sont plus que 3 propriétaires à n’avoir pas intégré le groupement foncier viticole de Cevins qui s’est formé en 1997 pour relancer l’activité de culture et de fabrication de vin sur le domaine des Ardoisières. Certains ne veulent pas et d’autres sont injoignables comme ceux qui détiennent la parcelle où demeurent les ruines du château. Mais, la plupart adhère au groupement. « Il y a 15 ou 16 personnes qui pourraient intégrer le groupement en tant que propriétaire prochainement, parce qu’ils n’avaient pas été contactés quand le projet a été initié », assure Paul Bouvier, le président du groupement foncier viticole.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ