Liaison Saint-Jean/Les Gets : pour protester contre le projet, plus de 650 personnes s’étaient mobilisées au col Ratti

650 personnnes s’étaient mobilisées pour dire Non au projet de liaison en janvier 2017.
650 personnnes s’étaient mobilisées pour dire Non au projet de liaison en janvier 2017. - Archives.

La liaison Les Gets/Saint-Jean-d’Aulps est dans les cartons depuis de nombreuses années. Si Les Gets sont reliés aux autres stations des Portes du Soleil, Saint-Jean-d’Aulps, situé sur le Roc d’Enfer, est l’une des deux seules stations encore isolées dans le domaine. Cette liaison aurait consisté à implanter deux télésièges, l’un entre les cols de l’Encrenaz et Ratti, le second entre le col Ratti et le télésiège Graydon, en traversant donc tout le massif, classé Natura 2000.

Le 21 janvier 2017, plus de 650 personnes s’étaient réunies pour gravir le col Ratti en partant du col de l’Encrenaz. Arrivé en haut, le groupe avait formé un immense NON, visible depuis le ciel.

« Le col Ratti, c’est vraiment une des randonnées phares pour les locaux, pour monter en ski de rando, en VTT... Pour tous ceux qui aiment la nature encore sauvage et qui souhaitent sortir des sations », souligne Marion Cazenave, chargée de mission à la CCHC. « Il y a vraiment un attachement de la population locale à la préservation de ce massif. Énormément de gens de La Côte-d’Arbroz ont participé à cet événement. Il y a beaucoup de monde qui veut vraiment garder le Roc d’Enfer naturel, c’est une volonté des habitants. »