Valserhône : « C’est très dangereux de circuler en ville, à vélo », témoigne ce cycliste (3/4)

Le morceau de piste cyclable, rue Lafayette, débouche sur un parking et n’est pas directement reliée au collège Dumont.
Le morceau de piste cyclable, rue Lafayette, débouche sur un parking et n’est pas directement reliée au collège Dumont.

Sylvain*, son épouse, et leurs deux enfants possèdent 6 vélos, dont deux à assistance électrique, pour une utilisation quasi quotidienne. «  C’est très dangereux de circuler en ville, à vélo. Il faut ruser pour trouver des itinéraires sécurisés ou se mettre carrément au milieu de la voie pour empêcher les véhicules de nous doubler. Il y a toujours de bonnes excuses pour ne pas faire de travaux, ne pas mettre de peinture au sol, pour la circulation des vélos, indique Sylvain. On pourrait tracer une piste, rue Joseph-Marion, par exemple. On ne peut pas à cause des convois exceptionnels, selon la mairie… Rien n’a été prévu en ville, alors que beaucoup d’axes ont été repris récemment, hormis une piste de 100 mètres, rue Lafayette, qui n’est pas assez large donc pas aux normes. » Pour lui, des rues à priorité cycliste, avec une bande cyclable au sol, large de 1 à 1,10 mètre, à sens unique, auraient pu être envisagées. « 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite