Valserhône : une soixantaine de réfugiés ukrainiens attendus en pays bellegardien

La maison Saint-Joseph se trouve sur l’escarpement de la Tour, à Châtillon village, non loin de la statue de la Vierge.
La maison Saint-Joseph se trouve sur l’escarpement de la Tour, à Châtillon village, non loin de la statue de la Vierge.

O

n commençait à les attendre autour du 20 mars. Quand les réfugiés sont-ils finalement censés arriver chez nous ?

Le départ d’Allemagne des personnes qui devaient arriver dans l’Ain a été retardé. Au 28 mars, il n’y a pas encore de date connue. Dans le cas d’un transport collectif, l’accueil est centralisé à Lyon afin de procéder à une répartition de ces personnes dans l’ensemble des départements d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Sont-ce des familles, des individus isolés ?

80 % des déplacés ukrainiens sont des femmes et des enfants. Nous n’avons toutefois à ce stade pas d’informations sur le profil des groupes de personnes qui doivent bientôt arriver.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite