Meurtre de Marianne Chèze à Annecy : «Pourquoi papa a fait ça et pourquoi maman n’est plus là ?»

L’affaire de la femme retrouvée dans une valise en août 2019 à Doussard est jugée du 28 mars au 1er avril 2022 devant la cour d’assises de la Haute-Savoie, à Annecy.
L’affaire de la femme retrouvée dans une valise en août 2019 à Doussard est jugée du 28 mars au 1er avril 2022 devant la cour d’assises de la Haute-Savoie, à Annecy. - Photo d’archives

Elle est absente de l’audience, mais très présente dans les débats. En ce troisième jour de procès à Annecy, la cour d’assises de la Haute-Savoie s’est penchée sur la situation de la fille de la victime, Marianne Chèze, et de Moulay-Driss Ouhmid, accusé du meurtre de sa compagne. Cette enfant, âgée de 8 ans aujourd’hui et 6 à l’époque des faits, est actuellement placée dans une maison d’enfants en région lyonnaise en attendant de rejoindre le foyer de son oncle, chez qui se trouve déjà son grand frère de 11 ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite