Chablais: Daniel Magnin sera suppléant aux législatives pour le mouvement autonomiste Sabaudia

Daniel Magnin était candidat titulaire en 2017.
Daniel Magnin était candidat titulaire en 2017. - Archives

Il avait récolté 8 % des suffrages en 2017. Le maire de Maxilly, alors candidat avec l’étiquette 100 % Savoie, va rempiler pour les élections législatives qui se tiendront le dimanche 12 juin. Il se présente cette fois en seconde position et pour un mouvement autonomiste élargi. Lancé en mars, le mouvement Sabaudia qui prône l’autonomie de la Savoie « dans un esprit fédéral » présente des candidats dans cinq circonscriptions de la Savoie et Haute-Savoie.

Dans le Chablais, Barbara Lemmo-Gaud est titulaire et Daniel Magnin son suppléant. « Notre objectif pour ces élections : montrer toute l’utilité d’une autonomie de plein droit et de plein exercice pour la Savoie, annoncent les représentants de cette nouvelle étiquette dans un communiqué. Notre territoire dispose de nombreuses spécificités : historiques, géographiques, économiques, frontalières, culturelles… Un statut spécifique est à la fois légitime et nécessaire. Nos amis de Corse ont élu en 2017 trois députés autonomistes sur quatre. La Bretagne en dispose d’un aussi à ce jour. Ils ont œuvré ces cinq dernières années en totale indépendance des partis nationaux français, au sein du groupe parlementaire ‘Libertés et Territoires’. Nous marcherons dans leurs pas. »

Comme Daniel Magnin l’avait confié au Messager fin mars, il portera donc les couleurs de 100 % Savoie et du Mouvement Région Savoie, qui soutiennent Sabaudia. «  L’Etat se désengage de plus en plus  », estime celui qui considère que les «  particularismes  » de la Savoie ne sont pas assez pris en compte.