Valserhône : Thierry Martinet raconte l’histoire des Scouts en bande dessinée (1/2)

Thierry Martinet, dans son atelier de dessin. Il travaille sur ce projet depuis juin 2020, à raison d’une planche par semaine, en moyenne.
Thierry Martinet, dans son atelier de dessin. Il travaille sur ce projet depuis juin 2020, à raison d’une planche par semaine, en moyenne.

Né à Bellegarde, dans l’ancienne maternité du quartier latin, Thierry Martinet tombe dans la bande dessinée, à l’âge de 6 ou 7 ans. «  Je m’étais cassé une dent, que j’avais mise sous l’oreiller. La fée est passée et m’a apporté l’album de Tintin, «On a marché sur la lune», le lendemain, sourit-il. C’est comme ça que j’ai découvert la BD. Je suis toujours resté dans la lune depuis… J’ai toujours été satellisé dans le neuvième art  ! » Il a toujours aimé faire de la BD (bande dessinée), «  dès l’âge de 8, 9 ans, dans mes cahiers d’école  ». Inspiré par les Mickey, Tintin, Spirou, «  j’ai grandi avec ces personnages, c’est mon école  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite