Municipales : pour Cyril Demolis « Sciez a besoin d’un nouveau souffle »

Cyril Demolis (au centre au premier rang) sera accompagné, entre autres, des adjoints sortant Fatima Bourgeois et Hubert Demolis.
Cyril Demolis (au centre au premier rang) sera accompagné, entre autres, des adjoints sortant Fatima Bourgeois et Hubert Demolis.

A peine une semaine après l’annonce de la candidature du maire aux municipales, des élus de la majorité sont sortis du bois. Le conseiller sortant Cyril Demolis conduira la liste « Sciez pour tous ».

Pourquoi avoir pris vos distances avec le maire ?

Ce mandat n’a pas été simple. Il y a eu un réel manque de concertation sur plusieurs dossiers. Jean-Luc Bidal a voulu monter une liste avec l’opposition le tout sans en parler au préalable à sa propre équipe. C’est dans ce contexte que nous avons décidé de nous regrouper. Après, cela ne nous empêche pas d’avoir beaucoup de respect pour Jean-Luc et pour tout le travail qu’il a pu accomplir.

Vous évoquez un « manque de concertation ». Avez-vous des exemples en tête ?

Le plus frappant, c’est lorsqu’on a lancé, il y a deux ans, l’idée de la mise en place de comités de quartier pour rapprocher la population des organes décisionnels. Cinq réunions se sont tenues puis Jean-Luc a décidé de tout stopper, sans explication.

La démocratie participative, si chère à nombre de candidats, sera donc au cœur de votre programme ?

Oui. La commune a besoin d’un nouveau souffle. Nous souhaitons travailler avec tous et pour tous, de la petite enfance aux seniors en passant par les personnes à mobilité réduite, le tissu associatif... Cette démocratie participative, ce n’est pas une formule creuse. Ça me parle depuis un certain temps. Nous comptons relancer les comités de quartier, mettre en place un conseil municipal des jeunes ou encore associer davantage la population sur les questions de biodiversité et de climat.

Les habitants auront-ils également leur mot à dire sur l’urbanisation de la ville ?

Oui, c’est essentiel. Quant à notre vision à ce sujet, on imagine une urbanisation faite pour intégrer des services de proximité. Des commerces, des micro-crèches... Sans oublier la maison de santé dont le projet de création a été mis en stand-by sans trop comprendre pourquoi.

Sciez ne compte pas le moindre représentant à l’exécutif de l’Agglomération... Une hérésie ?

Oui, il est nécessaire que notre commune soit intégrée à l’exécutif afin qu’elle puisse être entendue. Soit on s’en tient à se dire que l’Agglo ne fonctionne pas, soit on travaille avec elle. Nous optons pour la deuxième version. Sans l’intercommunalité, la nouvelle base nautique de Sciez ne serait jamais sortie de terre.

A 33 ans, vous sentez-vous capable d’assumer le rôle de maire d’une commune en pleine transformation ?

Je n’aurais pas pris cette décision sans être certain que j’en étais capable. Il y a eu une discussion avec mes colistiers et ils ont trouvé naturel que je prenne la tête du mouvement. Je me sens totalement prêt. Je travaille à un poste de direction dans une collectivité locale et je suis élu depuis 2014. Mais j’insiste, nous sommes une équipe, ce n’est pas l’affaire d’une personne !

Bio express

A 33 ans, Cyril Demolis est conseiller municipal de la majorité depuis 2014. Il achève ainsi son premier mandat d’élu.

Le Sciezois est directeur général des services à la mairie d’Allinges. Il dispense également des cours de droit public aux étudiants de licence de l’IUT d’Annecy-le-Vieux.

Élections Sciez (74140)