Présidentielle : le maire de Bourg-Saint-Maurice déplore la présence de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle

Présidentielle : le maire de Bourg-Saint-Maurice déplore la présence de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle

Concernant les résultats nationaux, Guillaume Desrues, le maire de Bourg-Saint-Maurice « déplore la présence de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle » et precise « j’en appelle à voter Emmanuel Macron au second tour sans embarras ». L’édile estime en effet « que le débat va tourner entre les deux tours sur les questions sécuritaires ou migratoires qui sont peu de choses par rapport au contexte géopolitique que l’on connaît actuellement » faisant allusion à la guerre en Ukraine. Sur le résultat local, l’édile se satisfait du taux de participation qui s’élève à 75 % de votants. « De ce point de vue là, je suis très content du vote sur la commune », même si Guillaume Desrues qui a été élu sur un programme écologiste et socialiste voit son camp très loin derrière les premières places avec 7,31 % des voix à Yannick Jadot à Bourg-Saint-Maurice. Si ce score est supérieur au résultat national de l’écologiste (4,7 %), « je pense qu’il y a eu un vote utile et un report des voix sur la candidature de Jean-Luc Mélenchon », avoue le premier magistrat. La tête de liste de la France Insoumise est en effet arrivée deuxième avec 21,6 % des voix derrière Emmanuel Macron (27,11 %) et devant Marine Le Pen (18,90 %) avec un score inférieur à son résultat national (23,4 %) pour cette dernière. Mais, Guillaume Desrues le souligne « si on additionne Marine Le Pen et Eric Zeymour, on est à 25 % des voix. C’est quand même un mauvais signal. On a un quart de la commune qui est à l’extrême droite. Même si c’est malheureusement moins que d’autres communes ».