Annecy : dernière ligne droite pour la boucle d’eau du lac

La boucle d’eau permettra de chauffer et refroidir les bâtiments des Trésums et la piscine des Marquisats.
La boucle d’eau permettra de chauffer et refroidir les bâtiments des Trésums et la piscine des Marquisats. - Dubuisson Architecture

C’est un chantier emblématique, une vitrine de ce qui peut se faire en matière d’énergie renouvelable avec une ressource naturelle ancrée dans l’ADN d’Annecy : l’eau du lac.

Entamés en 2020, les travaux de la boucle d’eau entrent dans leur dernière ligne droite. Sa mise en service, initialement prévue en septembre 2021, a été retardée. « Le chantier avance doucement mais sûrement. On a des gros problèmes d’approvisionnements de matériels, notamment électriques », confie Mathieu Soubeyrat, directeur technique de l’entreprise Idex pour la région Alpes Dauphiné. La mise en service de la partie chaude est désormais envisagée pour septembre 2022. En attendant, des installations provisoires ont été déployées pour Le Pélican. « On espère quand même cet été pouvoir tourner sur l’eau du lac pour au moins alimenter en froid l’hôtel. »

Pour rappel, le système est celui d’une pompe à chaleur. L’eau sera pompée dans le lac et y reviendra en fin de circuit. Entre-temps, elle permettra de chauffer ou rafraîchir un ensemble de bâtiments des Trésums (quelque 600 logements, l’hôtel et la résidence seniors) et des Marquisats (centre nautique). Il produira de l’ordre de 12-13 GWh. Ce projet de 5,7 millions d’euros est soutenu à hauteur de 30 % par l’Ademe.