Evian: un jardin partagé sort de terre au parc des Tours

Un petit groupe a préparé la terre du futur jardin partagé.
Un petit groupe a préparé la terre du futur jardin partagé.

Un tapis de plants d’orties arrachés jonche le sol, à côté d’un lopin de terre nu prêt à accueillir des premiers semis. A côté, Jean-Philippe discute tranquillement. Cet ambassadeur de l’agence Savoie Mont-Blanc est venu à Evian pour la journée, avec une vingtaine de membres de cette communauté, dans le cadre des ‘‘chantiers de la transition’’. Cet habitant de Faverges, qui travaille dans la bio épuration, a rejoint l’atelier ‘‘couche chaude’’, entamé dans la matinée, avec un agent du service Parc et jardins de la commune. Vers 15 heures, l’espace est presque prêt. « C’est un procédé ancien qui permet d’anticiper une culture, explique Jean-Philippe. Comme c’est plus chaud, il y a un antigel naturel et on peut semer plus tôt. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite