Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron réélu mais Marine Le Pen réalise un score historique

Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron réélu mais Marine Le Pen réalise un score historique

En 2017, Emmanuel Macron avait emporté l’élection présidentielle avec une large avance sur Marine Le Pen (66,10 % pour le candidat de La République en marche contre 33,90 % pour la candidate du Rassemblement nationale). 5 ans après, il ne conforte pas cette avance alors qu’au lendemain du premier tour, une grande majorité des candidats éliminés avaient appelé à voter pour Emmanuel Macron, à l’exception de Nicolas Dupont-Aignan et Éric Zemmour.

L’abstention, estimée à 28 %, est la plus haute pour une élection présidentielle depuis 50 ans. En 1969, 31,1 % des électeurs avaient refusé de choisir entre Georges Pompidou et Alain Poher, alors président par intérim après la démission du général De Gaulle.

Les premières estimations attribuent 58 % des suffrages à Emmanuel Macron, soit presque 10 points de moins qu’en 2017. Depuis la mise en place de la Ve-République, c’est la première fois qu’un président est réélu sans avoir connu de période de cohabitation. Présent sur le plateau de BFMTV, le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé que le prochain gouvernement allait « changer de méthode » pour diriger la France.

Marine Le Pen s’est exprimé quelques minutes après l’annonce des résultats, saluant son score qui, pour elle, signifie « une éclatante victoire ». Elle a remercié les électeurs d’outre-mer, où elle est arrivée en tête du scrutin. Marine Le Pen a appelé ses électeurs à se mobiliser pour les élections législatives. « Nous serons ceux qui ne transigeront pas avec vos intérêts », a affirmé la candidate. À la fin de son discours, elle a entonné la Marseillaise avec ses militants.

Emmanuel Macron promet « 5 années de mieux »

Après avoir quitté l’Élysée, le président Macron a rejoint le Champ-de-Mars pour s’adresser aux électeurs. Il a pris la parole après 21h30. Il y a 5 ans, il avait prononcé son discours depuis le Louvre. Cette fois, c’est la Tour Eiffel qui était en toile de fond. Le président réélu a rejoint la scène entouré de son épouse et d’enfants, sur la musique de l’hymne européen, l’Ode à la joie de Beethoven.

Emmanuel Macron a commencé son discours en remerciant les électeurs, tout en reconnaissant qu’une partie des électeurs n’avait pas voté pour lui mais « pour faire barrage à l’extrême droite ». Il a ensuite affirmé qu’il n’était plus « le candidat d’un camp mais le président de tous ». Emmanuel Macron affirme qu’il veut veiller à ce que la société soit « plus juste ».

« Il nous faudra être forts mais nul ne sera laissé au bord du chemin », assure le président qui prévient que les années à venir « ne seront pas tranquilles mais elles seront historiques ». Il promet « 5 années de mieux » qui « ne seront pas dans la continuité des 5 années qui viennent de s’écouler ».

Les éliminés du premier tour tournés vers les législatives

Battu au premier tour, Jean-Luc Mélenchon a pris la parole pour commenter l’élection d’Emmanuel Macron, selon lui « président le plus mal élu de la Ve République ». « Un autre monde est encore possible », a affirmé le candidat de La France insoumise qui souhaite mener un bloc de gauche aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains.

Autre candidat déçu du premier tour, Éric Zemmour, qui soutenait Marine Le Pen, a exprimé sa « déception » et sa « tristesse ». Il affirme avoir « vu venir cette défaite depuis des années » pour Marine Le Pen et a rappelé que c’était la huitième fois qu’un candidat du nom de Le Pen sortait perdant de l’élection présidentielle. Le candidat de Reconquête a annoncé qu’il souhaitait une coalition « nationale » avec le Rassemblement national et les élus des Républicains « qui ne souhaite pas se rallier à Emmanuel Macron » pour les élections législatives face au bloc « macroniste » d’Emmanuel Macron et « islamo-gauchiste » mené par Jean-Luc Mélenchon.

Vous pouvez retrouver les résultats, commune par commune, sur notre site internet, au fur et à mesure du dépouillement.