Élection présidentielle: Emmanuel Macron s’impose largement dans les bureaux de vote de Chambéry

Après un premier tour à 12 candidats, le second tour de l’élection présidentielle opposait Emmanuel Macron et Marine Le Pen.
Après un premier tour à 12 candidats, le second tour de l’élection présidentielle opposait Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Deux semaines que l’élection présidentielle bat son plein. Ce dimanche 24 avril, Emmanuel Macron (La République en Marche) a été réélu Président de la République, et ses scores sont aussi plutôt bons dans les bureaux de vote de Chambéry. Il a obtenu 70,64 % des suffrages exprimés, soit 14 937 voix. Son opposante, Marine Le Pen (Rassemblement National), a obtenu 29,36 % des suffrages, soit 6 207 voix.

La participation à cette élection reste cependant mitigée, à 69,47 %, soit une abstention de 30,53 %. Pour rappel, au niveau national, la participation est évaluée à 71,8 %, soit 28,2 % d’abstention.

Au premier tour, c’est Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) qui était arrivé en tête à Chambéry, suivi par Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Un vote barrage à Chambéry pour LREM

Du côté de La République en Marche Savoie, le référent départemental Christian Saint-André se réjouit de cette victoire d’Emmanuel Macron. « Ce n’est pas une grande joie, mais une grande satisfaction », indique-t-il, « conscient des souffrances et des difficultés dans le pays ». Pour lui, le très bon score du Président réélu à Chambéry s’explique par « un barrage républicain important », dans lequel les électeurs ont « fait en sorte que le candidat modéré l’emporte. C’est une bonne nouvelle pour Chambéry ».

Une occasion manquée pour le RN

Au Rassemblement National, le délégué départemental « salue les électeurs savoyards qui se sont un peu plus mobilisés qu’au niveau national ». Sur la zone de Chambéry, Marine Le Pen progresse et offre à son parti un « score encourageant », même si « c’est encore compliqué dans les grandes villes ». Brice Bernard déplore cependant un rendez-vous manqué avec les électeurs de la France Insoumise, qui « pouvaient défendre les personnes fragiles mais ne l’ont pas fait ».

Les équipes du RN s’activent donc déjà pour les législatives, avec pour objectif de confirmer le bon score de Marine Le Pen et de « faire opposition à Macron car on va vers un casse social. Si Marine Le Pen arrive à avoir un groupe assez fort à l’Assemblée, nous ferons tout pour lutter efficacement contre la politique des cinq prochaines années. »

Une réélection de Macron « rassurante »

Le maire de Chambéry, Thierry Repentin (PS), salue le résultat de l’élection présidentielle. « Ce qui est un point très positif, c’est que Marine Le Pen a obtenu moins de 30 %, loin de son score national. C’est une très bonne chose pour la ville de Chambéry, qui montre qu’elle est une ville ouverte, riche de ses cultures, et que les habitants sont particulièrement éclairés en ne se laissant pas prendre au piège du discours de repli sur soi. »

Pour Philippe Gamen, président de Grand Chambéry, le résultat du second tour est « plutôt une bonne chose et rassurant ». Pour autant, il ne semble pas convaincu à 100 % par Emmanuel Macron et affirme que l’on « ne peut pas ignorer cette France partagée, en colère et en mal-être ». « Le Président a été réélu, mais le gouvernement c’est autre chose, et ça va être tout l’enjeu », indique-t-il.

Il plaide ainsi pour une « gouvernance partagée », comme c’est le cas aujourd’hui à Grand Chambéry. « J’aimerais un président capable de fédérer les différentes opinions exprimées dans le pays, et capable d’apaiser, d’expliquer les choses, et d’avoir une vision. Pour l’instant, on ne sait pas où il veut nous emmener, on est dans un intermédiaire. » Rendez-vous donc aux législatives, les 12 et 19 juin.

Les résultats du second à tour à Chambéry

- Emmanuel Macron  : 70,64 % (14 937 voix)

–  Marine Le Pen  : 29,36 % (6 207 voix)

–  Taux de participation  : 69,47 % (21 144 votants)

–  Votes blancs  : 6,99 % (1 630 voix)

–  Votes nuls  : 2,36 % (550 voix)