Ce qu’il faut retenir du deuxième tour de l’élection présidentielle dans le Genevois

Après avoir placé Jean-Luc Mélenchon en tête au premier tour, Annemasse s’est largement reportée sur Emmanuel Macron ce dimanche 24 avril.
Après avoir placé Jean-Luc Mélenchon en tête au premier tour, Annemasse s’est largement reportée sur Emmanuel Macron ce dimanche 24 avril. - Photo d’arhives du premier tour.

S’il n’a réservé aucune grosse surprise dans le Genevois, le second tour de l’élection présidentielle de ce dimanche 24 avril a tout de même accentué la fracture idéologique (et sociale ?) entre les communes urbanisées proches de la frontière et celles, encore largement rurales, qui en sont plus éloignées. Alors qu’Emmanuel Macron réalise un carton plein du côté de la Communauté de communes du Genevois et d’Annemasse Agglo, le président réélu est devancé dans trois villages de la Communauté de communes Arve et Salève et un de la Communauté de communes du pays de Cruseilles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ