Thonon : privés de terrasses pour l’été, ces restaurateurs s’estiment lésés par la Mairie

Stéphanie Maurice, David Béhuret, gérants de O’code bar et Bénédicte Boisseau, gérante du Bénélise.
Stéphanie Maurice, David Béhuret, gérants de O’code bar et Bénédicte Boisseau, gérante du Bénélise.

À l’approche de l’été, les jours s’allongent. Une période cruciale que préparent les gérants de bars et restaurateurs de Thonon. Certains d’entre eux commencent à installer des terrasses devant leur établissement. Bénédicte Boisseau s’apprêtait à faire de même devant le Bénélise, qu’elle a ouvert rue du Chablais en 2019, quand une mauvaise surprise lui a été communiquée par la mairie le 4 avril : l’installation d’une terrasse permanente pour l’été lui est refusée.

« De nombreux désagréments »

L’an passé, Bénédicte Boisseau et les autres commerçants de la place Dent d’Oche avaient pourtant pu se partager les différents emplacements de stationnement pour y installer leurs clients. «  On avait essayé de faire quelque chose d’harmonieux avec des jardinières, de belles tables, pour attirer du monde sur cette placette.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ