Bons-en-Chablais : le maire freine certaines constructions pour mieux envisager l’avenir

Olivier Jacquier, maire de Bons-en-Chablais, et son adjoint à l’urbanisme, Claude Vesselier.
Olivier Jacquier, maire de Bons-en-Chablais, et son adjoint à l’urbanisme, Claude Vesselier.

2  500. C’est le nombre de nouveaux habitants que la ville de Bons-en-Chablais devrait accueillir d’ici la fin du mandat municipal, en 2026. Face au développement des constructions qu’Olivier Jacquier estime «  non maîtrisées  », le maire a mis en pause la délivrance de certains permis de construire. «  En début de mandat, on a arrêté de délivrer des permis de grands ensembles le temps de savoir où on va et de le faire de manière cohérente. On est bien obligé de construire alors autant qu’on le fasse comme il faut  », s’est expliqué l’édile. La Ville a ainsi missionné le Caue 74 (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de Haute-Savoie) afin de rendre compte des problématiques du centre-bourg et de son devenir. Trois enjeux principaux se distinguent.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ