Bellegarde : les mouvements sociaux du Front Populaire en 1936

Vue générale de Bellegarde dans les années 30.
Vue générale de Bellegarde dans les années 30.

Retour pour commencer sur le contexte tendu des années 1930 et sur les occupations des usines en juin-juillet 1936.

A partir de 1931, Bellegarde est touchée par la crise économique née deux ans plus tôt aux Etats-Unis à la suite du krach de la bourse de Wall Street. Il s’agit d’une crise industrielle caractérisée par la baisse de la consommation, une surproduction et la baisse des prix (déflation).

Bellegarde est moins touchée que les autres villes mono-industrielles du département comme Oyonnax, la cité du peigne, Saint-Rambert et Tenay, les villes de la Schappe.

Toutefois pour la première fois depuis sa naissance en 1858, son développement est stoppé. Plusieurs usines ferment : les chapeaux Carazetti, les lingeries Gauthier, les cravates Laplace, la minoterie Convert, la filature Bourette et Schappe, les soieries Paillac.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite