Châtillon-en-Michaille : Zikollectif rallume le feu du Pays des Amplis

Zikollectif, une équipe active et motivée plus que jamais pour le grand retour de son festival emblématique.
Zikollectif, une équipe active et motivée plus que jamais pour le grand retour de son festival emblématique.

Q uoi de mieux pour inaugurer l’année de nos 10 ans d’existence ? » sourit le président Benjamin Goinvic.

Dixième anniversaire

Zikollectif, fondée en 2012 pour offrir aux jeunes du pays bellegardien des animations qui en règle générale y font trop souvent défaut, se réjouit d’entrer à nouveau en scène, avec l’objectif cette année d’élargir sa fréquentation à un public plus familial.

« Cela en organisant pour la première fois, dès 11h le matin, un marché musical et artisanal que l’on a voulu le plus original possible  », signale la trésorière, Sarah Amiot. On y trouvera en effet une demi-douzaine d’artisans, savonnerie, bijouterie, fabrication textile, herboristerie, sérigraphie sur tissu, mais aussi un disquaire. »

On ne va pas s’ennuyer !

« En termes d’animation, ajoute Sarah, on aura du live painting, avec la création en direct d’une fresque de 4m sur 2m, des jeux festivaliers par équipe avec des pass 2 jours à gagner pour le festival du Cri de la Goutte, des démonstrations de jonglerie, des ateliers créatifs…  » Buvette et restauration sur place.

Bref, Zikollectif innove et la journée, comme il se doit, se poursuivra dès 20h en musique avec Sound System. Les 35 bénévoles attendent 300 personnes pour faire la fête avec eux… Jusqu’à 3h du matin pour les tympans les plus solides.