Qui est Alexandre Petit, le nouveau patron de la police en Haute-Savoie?

Avant d’arriver rue des Marquisats, Alexandre Petit a longtemps été affecté dans le Nord.
Avant d’arriver rue des Marquisats, Alexandre Petit a longtemps été affecté dans le Nord. - Photo Police nationale 74

Ce qui lui a plu dans la police nationale, c’est la « variété de métiers et de missions ». Et il n’a pas été déçu. Il n’y a qu’à regarder le CV d’Alexandre Petit, nouveau directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) de la Haute-Savoie, pour s’en rendre compte. Le commissaire divisionnaire de 46 ans, originaire du Nord, est entré dans la police en 2000 via le service militaire. Après l’école des commissaires, il a pris la tête de la sûreté urbaine de Valenciennes en 2003, « un service investigation d’une cinquantaine d’enquêteurs ». Un poste qu’il occupera 3 ans plus tard à Roubaix. Puis la nuit deviendra son champ d’action comme adjoint au service départemental de nuit du Nord, créé en 2007 à Lille. Il s’agit du « plus gros département de France en termes de sécurité publique, précise-t-il. Il couvre une population d’un peu plus de 2 millions d’habitants avec une activité assez importante sur le plan policier. »

En 2009, Alexandre Petit quitte les Hauts-de-France pour devenir chef d’état-major des CRS du Sud-Ouest à Bordeaux. Des policiers assurant par exemple le service d’ordre des voyages officiels, des matchs de football ou encore des étapes du Tour de France. Puis retour dans le Nord, comme chef de la sécurité de proximité de Douai en 2012. Revenu au service départemental de nuit du Nord en 2014, cette fois en tant que chef, le commissaire divisionnaire fera un passage de 2 ans et demi à la direction centrale à Paris, comme responsable des ressources humaines. Il avait alors en charge la « gestion administrative  » (mutations, avancements…) d’un « volume assez conséquent de fonctionnaires ».

Avant de prendre la tête de la DDSP 74, il a dirigé celle du Nord de 2020 à 2022.