Les profs qui corrigent les épreuves de spécialité du bac auront droit à des jours d’absence

Pour les épreuves de spécialité du bac, les profs bénéficieront de jours d’absence.
Pour les épreuves de spécialité du bac, les profs bénéficieront de jours d’absence. - Photo d’illustration

Les épreuves de spécialités du bac – qui concernent donc les deux spécialités choisies par les lycéens en terminale et comptent pour 32 % de la note de l’examen – se déroulent les 11, 12 et 13 mai 2022. Les profs qui doivent corriger les épreuves de spécialité du bac (le plus souvent des dissertations de quatre heures) auront, cette année, un temps de décharge.

Les enseignants ont en effet jusqu’à début juin pour la correction. Problème  : c’est une période où les cours continuent pour tous les élèves des lycées, de la seconde à la terminale. Avec ces épreuves qui arrivent particulièrement tôt, ils auraient donc dû effectuer cette mission tout en continuant à assurer les cours et les conseils de classe de fin d’année. Et ce d’autant que, au fur et à mesure, depuis 2019 les copies sont dématérialisées : les copies sont désormais scannées et corrigées sur l’écran, et de nombreux professeurs dénoncent lenteurs et problèmes techniques.

Face à cette surcharge de travail, dénoncée par plusieurs syndicats, l’Éducation nationale a finalement décidé de libérer aux profs correcteurs du temps sur leurs heures de cours pour la correction des copies.

Dans le courrier, auquel nos collègues de France Inter ont eu accès, le directeur général des affaires scolaires Édouard Geffray précise que «  les professeurs convoqués par (...) pour la correction des copies des épreuves d’enseignements de spécialité, bénéficieront d’un forfait maximum de quatre demi-journées libérées de cours pour la correction de ces copies », mentionnant  : « ce forfait sera utilisable, au choix du professeur après accord du chef d’établissement, entre le 17 mai et le 3 juin. »

Dans les lycées, les profs s’organiseront au mieux entre eux, mais les lycéens risquent donc bien d’avoir quelques trous dans leur emploi du temps  !