Albertville : le site le Bon Tour n’a pas réussi à jouer un mauvais tour au Bon coin

Henry Bensemhoun lors de la création du Bon Tour en 2018.
Henry Bensemhoun lors de la création du Bon Tour en 2018.

Albertville

Henry Bensemhoun avait créé le site de commerce en ligne Le Bon Tour en 2018 avec l’ambition folle de venir concurrencer le Bon Coin sur son terrain. Mais, le jeune homme de Mercury n’a pas réussi à faire de son site Albertvillois un mastodonte. Au final, il n’avait atteint que les 1000 annonces sur toute la France. « C’était très difficile d’en vivre, assure Henry Bensemhoun. Je l’ai gardé deux ans et puis j’ai trouvé un acheteur. Je n’avais plus le temps de m’en occuper. J’avais trouvé un autre travail dans le sud de la France ». Le créateur d’entreprise est désormais salarié auprès d’un tour opérateur au Grau-du-Roi où il est agent d’accueil pour un camping. Il le reconnaît faire fonctionner le site seul n’était pas facile. « Seul, c’était compliqué. Je gérais tout moi-même, la publicité, Facebook… J’ai préféré prendre la décision de vendre ».

Une relance du site qui va seulement avoir lieu

Depuis près de 2 ans, le Bon Tour a été racheté par Eddy Diot, qui contrairement à ce que son nom laisse envisager n’est pas Savoyard mais Lyonnais. « On ne l’a pas racheté cher. Ce sont des sommes assez modestes entre 12 000 et 15 000 euros au final », assure le nouveau propriétaire qui reconnaît avoir laissé jusqu’à il y a peu le site à l’abandon. « On a plein de sites. Ce n’est pas un site qui rapportait beaucoup d’argent », avoue Eddy Diot qui pour autant est en train de la relancer. « On vient de le remettre actif. Dans le domaine des sites de vente en ligne comme le Bon Coin, on est des nains et on n’a peu de chance de devenir intéressant. Je me suis tourné vers le troc. Dans ce domaine, il n’y a pas de géant. On est en train de créer OK troc qui sera accessible sur le Bon Tour. On veut augmenter la fréquentation dessus et après on verra après comment gagner de l’argent avec ».