Thonon Athlétic club : un jeune entraîneur pour le demi-fond

Tout juste âgé de 20 ans, Tom Froissard est devenu entraîneur du groupe de demi-fond du TAC.
Tout juste âgé de 20 ans, Tom Froissard est devenu entraîneur du groupe de demi-fond du TAC.

Pour Tom Froissart, 20 ans, tout commence en 2014 quand il rejoint le Thonon Athlétic club (TAC) en tant que minime. Touchant à toutes les disciplines durant cette période, au moment de passer cadet, il choisit de s’orienter vers le demi-fond. « C’est une discipline qui demande un dépassement de soi, et j’aimais l’idée de fournir un effort important, de repousser mes limites, de me faire mal dans l’effort. Le demi-fond était le sport idéal pour moi », explique-t-il.

Durant ses années passées au TAC, il améliore sans cesse ses performances, malgré les difficultés de recrutement d’entraîneurs en demi-fond. Il décide cependant de ne pas quitter le club à l’ambiance familiale où tout le monde se connaît. « L’opportunité s’est présentée de devenir entraîneur et j’ai sauté sur l’occasion », explique Tom.

Alternance entre piste et trail

Pendant deux ans, le jeune coureur est formé par une entraîneuse du TAC qui coache l’équipe, mais qui prévoit de quitter la discipline. Suite à son départ, Tom, tout juste âgé de 20 ans, prend alors sa place en tant qu’entraîneur du groupe de demi-fond du TAC. « J’adore entraîner. Je suis jeune oui, mais je continue d’apprendre chaque jour sur le tas. Je fais aussi beaucoup de recherches de mon côté, je me documente, j’essaye d’en apprendre plus sur l’anatomie, les façons de faire pour éviter les blessures. Et j’ai également une expérience de coureur derrière moi malgré mon jeune âge. J’essaye de transmettre toutes mes connaissances aux jeunes que j’entraîne, et j’adore ça », ajoute-il. Tom entraîne le groupe d’une petite quinzaine de coureurs, dont certains ont son âge. Fan de trail, il alterne les entraînements sur piste pour l’amélioration de la vitesse de course, et les sorties en nature pour la variété des terrains. « Courir dans la nature est une tout autre expérience, et j’adore ça. Nous espérons voir de nombreux coureurs nous rejoindre, c’est une discipline incroyable qui nous pousse à toujours nous dépasser », conclut Tom Froissard.

Thonon : Taslim Ajmi, le jeune espoir sur 100 et 200 m

Taslim Ajmi est âgé de 23 ans.

Arrivé au club en tant que cadet alors qu’il était encore au lycée, Taslim Ajmi est le jeune espoir du Thonon Athletic Club dans la discipline du sprint sur 100 m et 200 m. « Je me suis orienté vers ce sport car très jeune, j’ai remarqué ma capacité à aller plus vite que les autres. L’athlétisme m’a permis de mettre ça en pratique, et j’ai eu la chance de pouvoir m’entraîner avec de très bons sprinters ici, notamment Yohan Ibeka et Sidney Léger qui sont en compétition au niveau national », explique le jeune athlète de 23 ans.

De retour dans la région dans le cadre d’un stage, alors que ses études l’ont entraîné à Paris, Taslim Ajmi a déjà eu l’opportunité de participer aux championnats de France junior, et s’était préparé l’an dernier pour la saison. « Malheureusement, j’ai attrapé le Covid quand tout allait commencer. Je suis donc plein d’ambitions pour cette année, et mon objectif est d’intégrer la sélection des Comores, mon deuxième pays. J’ai la chance de faire partie d’un club à l’esprit familial, et de recevoir un excellent entraînement de la part de Christian Stucheli, mais aussi beaucoup de soutien de tous les athlètes », ajoute Taslim.