Thonon : le saut à la perche, une section en développement au TAC

Mathys Descouens en compagnie des autres perchistes du club et de ses entraîneurs.
Mathys Descouens en compagnie des autres perchistes du club et de ses entraîneurs.

Discipline encore relativement faible en effectif au TAC, avec une dizaine de pratiquants, le saut à la perche est cependant en plein développement au club de Thonon. Durant ces dernières vacances scolaires, le club a notamment organisé des stages.

L’entraîneur, Clément Stucheli, a commencé à pratiquer ce sport à Thonon à l’âge de 11 ans. Après des années de pratique, une pause forcée par les études et le travail, il est revenu au club il y a maintenant 3 ans pour relancer le petit groupe de perchistes. « Entre les benjamins et les seniors, nous comptons environ 10 athlètes. La perche est un sport qui peut se pratiquer dès l’âge de 11 ans au TAC, et nous encourageons vivement les jeunes sportifs qui veulent se lancer dans cette discipline à commencer par d’autres sports en athlétisme. C’est une discipline où il n’y pas d’entre deux : on accroche ou pas du tout. Mais dans notre groupe, nous avons la chance d’avoir des athlètes passionnés et motivés », souligne l’entraîneur. Parmi eux, Isabelle, qui est arrivée en seconde position lors des championnats d’Europe Masters cet hiver, et qui participera aux championnats du monde en Finlande cet été.

Mathys, un jeune talent

Du côté des benjamins, la relève est assurée. Mathys Descouens a rejoint le TAC il y a deux ans. Alors minime, il se consacre au sprint, encore trop impressionné par le saut à la perche pour se lancer. Mais suite à une séance avec l’entraîneur Antonin, tout change. « J’ai fait un essai, et j’ai adoré. Je suis donc entré dans le groupe de combiné, où je pratique le saut à la perche. J’ai pu participer à des compétitions importantes récemment », confie Mathys. Cet hiver il s’est classé 12e des championnats de France de saut à la perche en salle et fait partie des jeunes espoirs du TAC.