Chablais : de plus en plus d’avions au-dessus de nos têtes

Stéphan Devé, président de l'Afrag, et Marie-Pierre Berthier, secrétaire générale.
Stéphan Devé, président de l'Afrag, et Marie-Pierre Berthier, secrétaire générale.

5h50 à Nernier. Le premier avion pointe ses ailes au-dessus du clocher. C’est un cargo affrété par DHL. Le début d’un long ballet sonore, tout au long de la journée, qui se termine au plus tôt à 23 heures. «  S’agissant d’un aéroport urbain, nous demandons, avec d’autres associations suisses, dont l’ATCR (association transfrontalière des communes riveraines de l’aéroport) une réduction des horaires, de 7 à 22 heures  », annonce Marie-Pierre Berthier, secrétaire générale de l’Afrag.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ