Guerre en Ukraine : une journaliste de Bucha témoigne pour le Pays Gessien

«Aujourd'hui, cela fait 47 jours que je ne me suis pas regardée dans une glace.»
«Aujourd'hui, cela fait 47 jours que je ne me suis pas regardée dans une glace.»

Bucha le 24 février, premier jour de guerre

Tôt le matin du 24 février, je me réveille au son de la voix de ma mère : « Poutine déclaré la guerre . » Après tant de nuits sans sommeil, le réveil est difficile, cotonneux. Je suis stupéfaite, non, je ne peux me résigner à croire que c’est la guerre. Je ne suis juste pas encore réveillée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite