Bellevaux : Aurélie Babaz et son engagement sans faille au service des pompiers volontaires

Aurélie Babaz en compagnie de Bernard Vuagnoux, chef du centre de première intervention de Bellevaux.
Aurélie Babaz en compagnie de Bernard Vuagnoux, chef du centre de première intervention de Bellevaux.

Elle se tient droite dans son uniforme bleu et rouge, son sigle de sergent-chef accroché à sa veste. Cette tenue, Aurélie Babaz la porte depuis 2004, quand elle a décidé de s’engager en tant que pompier volontaire au centre de première intervention de Bellevaux. Elle avait alors 23 ans. Désormais, presque 20 ans plus tard, elle a passé le monitorat de secourisme, est devenue chef de garde, chef d’agrès 1 engin et a même passé son permis poids lourd. Portrait d’une femme pompier volontaire passionnée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ