Covid-19 : dès le 16 mai, le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports

La France rejoint d’autres pays, comme le Royaume-Uni, qui ont déjà mis fin au masque obligatoire dans les transports
La France rejoint d’autres pays, comme le Royaume-Uni, qui ont déjà mis fin au masque obligatoire dans les transports - Illustration

À partir de lundi 16 mai, il ne sera plus obligatoire de porter un masque dans les transports en commun, que ce soit dans le train, le métro, et tous les transports publics, a annoncé Olivier Véran ce mercredi à l’issue du Conseil des ministres. Son entourage a précisé au Parisien que les vols intérieurs sont également concernés. Le port obligatoire du masque restera seulement « recommandé »

« Cela s’inscrit dans la stratégie globale de réduction progressive des mesures de freinage, la situation épidémique s’améliore, a précisé le ministre la Santé. Cela fera un peu de respiration alors que les températures sont en train d’augmenter dans notre pays ». Le masque restera obligatoire uniquement dans les hôpitaux et les établissements médicaux.

La France rejoint ainsi d’autres pays, comme le Royaume-Uni, qui ont déjà mis fin au masque obligatoire dans les transports.

Taux d’incidence

Le taux d’incidence est en baisse dans tout le pays. Il est passé de 648,4 dans la semaine du 16 au 22 avril à 307 début mai en Haute-Savoie, de 759,9 à 332 en Savoie et de 848,5 à 377,8 dans l’Ain.