Bellegarde : avec « Ma vie de grenier », Créa’danse explore les ressources de la mémoire

Bellegarde : avec « Ma vie de grenier », Créa’danse explore les ressources de la mémoire

Voilà trois ans, Dominique Gandolfo, chorégraphe de l’association Créa’danse, ne se doutait pas que son traditionnel spectacle organisé à l’été 2019 serait, encore aujourd’hui, le dernier en date, crise sanitaire obligeait.

Des années 50 à l’an 2000

La professeure de danse, qui officie dans le métier depuis près de 30 ans, a donc bien eu le temps de préparer ce millésime 2022 intitulé «Ma vie de grenier», que les spectateurs pourront découvrir les 11 et 12 juin prochains à la salle du gymnase Marcel-Berthet. « Comme chacun des spectacles que nous concevons, je travaille avec une thématique dans l’objectif que tous les élèves ressentent l’appartenance à un groupe, confie Dominique Gandolfo. Cette année, l’histoire commence autour d’une grand-mère qui monte dans son grenier et retrouve tous les objets qui vont lui rappeler des moments de sa vie. »

Le spectacle sera découpé en six parties, avec des flash-back de la vie du personnage imaginé par la chorégraphe, des années 50 jusqu’au passage à l’an 2000.

Les 140 élèves de Dominique Gandolfo, dont les plus jeunes âgés de 4 ans, se répartiront ainsi les rôles dans chaque partie du spectacle. Danse classique, contemporaine, modern jazz et même Bollywood, de nombreuses chorégraphies ont été travaillées. Grâce à une aide très précieuse de quelques bénévoles, près de 250 costumes ont été façonnés pour l’occasion.

« C’est un spectacle vraiment ouvert à tous, même aux plus anciens qui se rappelleront des moments de l’époque, comme les différentes avancées technologiques qu’ils ont connues tout au long de leur vie…  »

Très perfectionniste, Dominique Gandolfo a parcouru de nombreux marchés aux puces afin de retrouver d’authentiques objets de l’époque, même jusqu’à des magazines datant des années 70 ! Afin que l’histoire soit réaliste jusqu’au bout, la chorégraphe a fait appel à l’EHPAD de Confort pour que la voix off du personnage principal de l’histoire, soit une vieille dame. « D’ailleurs, je ne pensais pas qu’autant seraient volontaires, je risque d’avoir l’embarras du choix (rires) ! »

Pour beaucoup de très jeunes filles, ce sera la première fois qu’elles monteront sur scène, de quoi leur offrir un moment inoubliable, à elles comme à leurs parents, dont on imagine déjà l’émotion…

Plus d’infos

Les résidents de l’EHPAD de Confort ont été conviés au spectacle qui devrait « leur rappeler des souvenirs », assure Dominique Gandolfo.

Le spectacle se déroulera le samedi 11 juin à partir de 20 h et le dimanche 12 juin à 14 h 30, les places sont disponibles à la vente au théâtre Jeanne-d’Arc.