Loisin se dote d’un marché de fin de journée

Carole et Arlette (à droite), devant le stand de fruits et légumes de Mustafa.
Carole et Arlette (à droite), devant le stand de fruits et légumes de Mustafa.

Résultat d’une volonté du conseil municipal de Loisin, un marché hebdomadaire a été mis en place afin de ramener de l’animation dans le centre du village, tout en mettant à l’honneur les producteurs et les commerçants du coin. Et c’est Emeline Velluz, une toute jeune conseillère municipale, qui a eu la charge de son organisation. « On m’a donné l’opportunité de mettre en place ce marché. J’ai contacté des commerçants et j’ai eu la chance de tomber sur des gens vraiment extra qui ont fait de la pub autour d’eux », commente la jeune femme. Pour Laetitia Venner, maire de la commune, « ce marché, c’est aussi l’esprit du bien manger et du bien vivre ensemble ». « Loisinois, visiteurs et curieux d’un jour, devenez des consommateurs nombreux et réguliers à fréquenter cet endroit. Sa pérennité dépend aussi de vous », annonce l’élue dans son discours d’inauguration du 5 mai.

Elle semble déjà avoir été entendue. Carole et Arlette, toutes deux de Loisin, se réjouissent de la tenue de ce marché. « C’est très pratique. Ça tombe pile à l’heure quand je sors de la salle des fêtes après avoir joué aux cartes », commente l’aînée. Pour Carole, tout sourire, c’est surtout un moment de convivialité villageoise, avec de belles rencontres au travers de produits de qualité.

Produits saisonniers et de proximité

Avec sa dizaine de commerçants, le marché de Loisin semble répondre parfaitement aux attentes des clients puisqu’on y trouve de tout ou presque. Poissons, fruits et légumes, pâtisseries, bières, fromages et laitages et même des articles ménagers : voilà de quoi remplir son panier, essentiellement en produits saisonniers et de proximité. Le food truck ‘‘La Ruchette’’ est également présent et, juste à côté, un pizzaïolo propose de la vente à emporter.

Les commerçants qui ont répondu présents voient cette manifestation plutôt d’un bon œil. Comme ‘‘Nom de Diot’’, une entreprise domiciliée à Perrignier qui a déballé fromages et jambons. « Les marchés traditionnels du matin attirent plutôt les retraités et les femmes au foyer. Ici, avec ce marché du soir, on touche une tout autre clientèle », analyse le commerçant. Et tous les premiers jeudis du mois, le marché s’étoffera avec les associations loisinoises et des artisans locaux.