Albertville: Aliette de Laleu accorde la musique au féminin pluriel

Albertville: Aliette de Laleu accorde la musique au féminin pluriel

C’est à l’auditorium de l’EMDA, l’Ecole de Musique et de Danse d’Arlysère, à l’Arpège, qu’Aliette de Laleu a présenté sa conférence « Mozart était une femme », titre d’un ouvrage qu’elle a publié en février dernier. Elle a évoqué, avec récits et exemples musicaux à l’appui, le talent et les difficultés à l’exprimer de nombreuses femmes compositrices, dont Maria Anna Mozart, la sœur ainée de Wolfgang Amadeus. Pour ne citer que quelques noms : Hélène de Montgeroult, Clara Schumann, Fanny Mendelssohn, Alma Mahler, Lili Boulanger sont autant de talentueuses compositrices injustement oubliées par l’histoire de la musique.

De beaux moments musicaux, en live, ont illustré cette conférence, Elise Boyer, pianiste, et Stéphanie Couturier, flûtiste, professeures à l’EMDA ont joué quelques pièces en duo, dont celle de notre vidéo, le menuet d’une « suite pour flûte et piano » de Clémence de Grandval.

Pour ceux que le sujet intéresse, il est possible d’écouter en replay les podcasts de sa chronique sur France-Musique : https://www.radiofrance.fr/francemusique/podcasts/la-chronique-d-aliette-de-laleu, et une interview sur son livre « Mozart était une femme » : https://youtu.be/em3KIOH9Yug

Les prochaines rencontres Univ’Pop :

· Le jeudi 19 mai, à 18h30, salle de la Maison communale du Parc : « L’Afrique qui vient, c’est la jeunesse », avec Jean-Claude Jacquet, Philippe Masure et Ambroise Teko.

· Le jeudi 2 juin, à 20h30, à l’abbaye de Tamié : « la bulle de Tami é », avec Pierre Dubourgeat et Bernard Demotz.