Sur les plages, la signalisation change, ce qu’il faut retenir

A gauche les drapeaux que vous connaissez, à droite ceux qui les remplacent désormais sur toutes les plages de France.
A gauche les drapeaux que vous connaissez, à droite ceux qui les remplacent désormais sur toutes les plages de France.

Les drapeaux modifiés

Sur toutes les plages de France, en bord de mer, d’océan, de lac ou d’étang, il est indispensable de prendre connaissance des drapeaux qui flottent dans le vent pour se renseigner du niveau d’autorisation de baignade ou de pratiques aquatiques.

Dès à présent, il va falloir prendre en compte un certain nombre de changements pour éviter toute erreur et s’exposer à des risques.

Il faut savoir que le nombre de décès par noyade en France (chiffres du ministère de la Santé) est en 2021 de 436 en mer dans la bande des 300 mètres du 1er juin au 31 août. En piscine, il est de 249, 119 en plans d’eau, 139 en fleuve ou rivière, de 44 en piscines publiques et de 40 en piscines privées. Environ 1000 décès par an !

La forme change, pas la couleur

Vert, jaune, rouge, bleu et de forme triangulaire, la signalétique est désormais installée sous forme de drapeaux rectangulaires. Seul le drapeau bleu, indiquant une zone de baignade surveillée pendant les horaires d’ouverture du poste de secours, vire au rouge et jaune (bandes horizontales sur un drapeau rectangulaire).

Le drapeau noir et blanc (déjà rectangulaire) pour avertir de conditions défavorables de vent pour certains équipements nautiques (genre gonflable…) vire au cône orange.

Le drapeau bleu violet, annonçant une pollution ou la présence d’espèces dangereuses, de zones marines et sous-marines protégées, devient un rectangle violet.

Et enfin un drapeau à damier noir et blanc vient remplacer celui qui indique une zone d’activités nautiques et aquatiques où la baignade est autorisée, mais aux risques et périls des baigneurs (surf).

Le pavillon bleu reste identique

Ce pavillon qu’on retrouve partout pour attester de la bonne qualité de l’eau et de l’accès aux personnes à mobilité réduite, reste inchangé. Il apparaîtra bien aux côtés des autres signalétiques.