Marchés publics faussés dans le Chablais : «Ils ont fait comme si on était des voleurs, des moins que rien»

Ludovic Favre, patron avec ses frères de l’entreprise familiale CSP, nouvellement installée à Bons-en-Chablais.
Ludovic Favre, patron avec ses frères de l’entreprise familiale CSP, nouvellement installée à Bons-en-Chablais.

En 2017, le siège de CSP Environnement était encore à Brenthonne. Depuis les nouveaux locaux de l’entreprise familiale, à Bons-en-Chablais, Ludovic Favre, directeur général, raconte le jour où il a reçu la visite surprise des contrôleurs de l’Autorité de la concurrence. Spécialisée dans la collecte des déchets non dangereux dans le Chablais, la société a été visée par l’enquête qui a épinglé Ortec Environnement, Excoffier recyclage et Trigénium pour des pratiques anticoncurrentielles réalisées entre 2010 et 2014.

Le dirigeant revient sur cette affaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ