Le Vélo vert festival, une aubaine pour l’économie touristique de la vallée du Giffre

Les participants découvriront les paysages majestueux des montagnes du Giffre.
Les participants découvriront les paysages majestueux des montagnes du Giffre. - Photo Christian Martelet.

Une immense fête du VTT. Voilà comment pourait être qualifié le Vélo vert festival, qui se déroulera pour la première fois dans les sublimes montagnes du Giffre du vendredi 3 au dimanche 5 juin. L’événement n’en est pas pour autant à son coup d’essai. Lancé en 2010 à Montgenèvre (Hautes-Alpes), il a vu du pays, connaissant ensuite Le Lioran (Cantal), puis Villard-de-Lans (Isère). En 2019, avant la crise sanitaire, 50 000 festivaliers avaient été recensés dans le Vercors.

Pour cette première à Samoëns, l’organisateur table sur 40 000 participants. Le choix des Montagnes du Giffre est loin d’être par défaut. «  Samoëns a une longue histoire avec le VTT. Des courses mythiques comme la Trans’Grand Massif, la VVTicime ou encore la Megavalanche y ont eu lieu, retrace Julien Conan, directeur des services événementiels de Chlorobike, la société organisatrice du VVF. Et puis, les montagnes du Giffre se prêtent à merveille à la pratique du VTT.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite