Sécheresse : le Bas-Chablais en alerte

Le secteur du Bas-Chablais est le seul, en Haute-Savoie, à être concerné par ces restrictions.
Le secteur du Bas-Chablais est le seul, en Haute-Savoie, à être concerné par ces restrictions.

Depuis le vendredi 20 mai, le Bas-Chablais a été placé en alerte sécheresse par la préfecture de Haute-Savoie. Il s’agit du deuxième échelon de l’échelle qui en compte quatre.

Celle-ci précise que « la neige est tombée dès le début de la saison hivernale et s’est maintenue sur nos sommets ; cependant, elle est tombée en quantité moindre par rapport à un hiver normal. Fin mars, le stock de neige restant à fondre était seulement de la moitié de la moyenne des 30 dernières années. De plus, le printemps a été peu pluvieux. Les précipitations printanières sur le département sont de 30 à 50 % inférieures à la moyenne des précipitations attendues. Seul le secteur de l’Arve amont a été un peu plus épargné avec un déficit de 20 à 30 %. Les quelques précipitations ont permis de maintenir l’humidité des sols à la moyenne ou à moins de 20 % sous la moyenne, de maintenir le niveau des cours d’eau en dessous du seuil d’alerte, mais ne permettent pas une recharge complète des nappes phréatiques. Les températures et le manque de précipitations attendues dans les jours à venir risquent d’aggraver la situation. »

Un certain nombre de mesures de restriction d’eau sont dès lors mises en place. Voici les principales :

– interdiction de laver les voitures (sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité)

– interdiction de remplir les piscines (le remplissage complémentaire est autorisé de 20 h à 8 h)

–  interdiction d’arroser des pelouses, des ronds-points, des espaces verts publics et privés, les jardins potagers et les massifs fleuris entre 8h et 20h

– interdiction de nettoyer, façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées

–  interdiction d’irriguer les cultures par aspersion de 11 h à 18 h

– fermeture des fontaines publiques et privées en circuit ouvert

A noter que le secteur du Bas-Chablais est le seul, en Haute-Savoie, à être concerné par ces restrictions. Le reste du département a été placé en ‘‘vigilance’’, premier seuil de l’échelle.