Rarissime : deux avions Rafale se touchent lors d’un meeting aérien à Cognac

Deux Rafale se sont touchés en vol. Fort heureusement sans gravité.
Deux Rafale se sont touchés en vol. Fort heureusement sans gravité. - Image d’illustration par Maïlys Jans de Pixabay

Des dégâts matériels

Ce dimanche 22 mai 2022 vers 12 h 40, lors du meeting aérien sur la base 709 de Cognac-Châteaubernard, deux Rafale, en présentation tactique et en vol se sont touchés lors d’une manœuvre. Le contact a fait perdre à l’un d’eux de la dérive de l’avion. Dérive qui a endommagé en tombant, la toiture d’une maison, inoccupée au moment de l’incident, de la commune voisine de Gensac-la-Pallue.

Un incident très rare qui a fait du bruit, une grosse frayeur, mais pas de blessés et seulement des dégâts matériels. Les deux avions ont pu revenir et se poser sans autre problème.

Une enquête technique et des enquêtes administrative et judiciaire devraient être déclenchées à la suite a expliqué le colonel Nicolas Lyautey, commandant de la base de Cognac-Châteaubernard.

Un incident extrêmement rare

Il faut remonter à 2010 pour retrouver trace d’un incident de ce genre, selon le service de presse de l’Armée de l’Air. Durant un entraînement de la patrouille de France. « Selon le site internet opex360.com, la dérive de l’avion de chasse « Rogue Spartan » a été accrochée par son ailier lors de la démonstration tactique de deux Rafale de la 30ème Escadre de chasse. Toujours selon opx360.com, cette dérive a été sectionnée au niveau de l’élément qui concentre plusieurs capteurs de sa suite électronique SPECTRA [Système de Protection et d’Évitement de Conduite de Tir du Rafale], dont le boîtier de détection de départ de missile, la tête analyse détecteur départ de missile, le détecteur alerte arrière et le boîtier amplification et communication haut de dérive [BACHD] », indique France 3 sur son site.