Prostitution des mineurs : le témoignage émouvant de Nina

Nina (au centre), invitée par l’ACPE, a ému l’auditoire avec son témoignage poignant, le mercredi 18 mai.
Nina (au centre), invitée par l’ACPE, a ému l’auditoire avec son témoignage poignant, le mercredi 18 mai.

La Nordiste Nina (prénom modifié) avait les rêves des jeunes filles de son âge : être belle, avoir de l’argent, voyager de ville en ville… Sans vraiment s’en rendre compte, elle se conformait aux règles tacites d’une société qui pousse à paraître bien plus qu’à être. Pire : ce «  faux sentiment de liberté  », elle l’éprouvait «  au prix de [s]a dignité.  »

De ses 15 à 19 ans, Nina a vendu son corps. Tout a commencé par un événement déclencheur, qu’elle qualifie de «  cassure. J’ai été abusée lors d’une soirée. Comme j’ai perdu ma virginité sans être consentante, j’ai eu du mal à savoir ce qu’était un rapport sexuel.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ