Frank Supplisson (Alpine Aluminium) : «La décision du tribunal de commerce a été respectée à la lettre»

Frank Supplisson (à gauche) au moment de la reprise d’Alpine Aluminium en décembre 2019.
Frank Supplisson (à gauche) au moment de la reprise d’Alpine Aluminium en décembre 2019. - Photo d’archives

Comment réagissez-vous à la décision du parquet d’Annecy de demander au tribunal de commerce l’annulation de la vente d’Alpine Aluminium ?

« L’ensemble des engagements pris dans la décision du tribunal de commerce ont été respectés. Si vous lisez la décision du tribunal de commerce d’Annecy, vous prenez l’ensemble des engagements pris, un par un, ils ont tous été respectés. Il n’est pas écrit «49 contrats vont être maintenus». Nous devions indemniser les cinq banques créancières de l’ancienne Scop, nous les avons indemnisées. Nous devions verser 10 000 euros à chaque salarié non repris, nous l’avons fait. Nous devions mettre une cellule de reclassement pour 100 000 euros, nous l’avons fait, même beaucoup plus. Toute la liste qui est contenue dans la décision du tribunal de commerce a été respectée à la lettre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ