Divonne : sur les traces des mousquetaires avec l’Estocade

L'escrime peut se pratiquer dès 4 ans.
L'escrime peut se pratiquer dès 4 ans.

C

omment se porte le club ?

Nous avons eu jusqu’à 122 licenciés, suite aux deux années de Covid, nous en avons 112 cette année, nous n’avons pas pu profiter de l’effet « Jeux Olympiques ». Il y a 12 adultes qui pratiquent. Nous avons un enseignant à plein temps, Yannick Sumac, qui encadre aussi les compétitions, qui en fait aussi.

Carole Juvigny et Yannick Sumac et les élèves du lundi.
Carole Juvigny et Yannick Sumac et les élèves du lundi.

Qu’est ce que ce sport apporte à ses pratiquants ?

C’est un sport qui est adapté à beaucoup de personnes différentes. L’escrime permet à certains introvertis de s’épanouir car ils pratiquent derrière un masque, il permet aussi de canaliser les extravertis. Il y a des règles à respecter, c’est important pour la sécurité. On apprend à observer et à analyser des situations pour s’y adapter, à contrôler ses réflexes. Il faut être stratégique ce qui fait travailler le côté intellectuel. On exerce la coordination, cela permet aux adultes de l’améliorer et de la garder. Il y a des adultes qui démarrent l’activité dans le club. L’escrime se pratique dès 4 ans avec un matériel spécifique, un fleuret en plastique et un masque plus léger.

Quels sont les récents résultats des élèves en compétition ?

Les vétérans seniors hommes se sont qualifiés aux championnats de France ainsi que quatre élèves en individuel et un remplaçant. En championnat de ligue, Lucia Valles Cortes est championne à l’épée, Théaume Laventure est vice-champion, Come Camuset termine 5ème, Apolline Klotz est 5ème chez les moins de 11 ans. Nous sommes le meilleur club du championnat de l’Ain en épée et en fleuret.

Chaque année, nous organisons une compétition open, c’était en mars et les Divonnais étaient bien placés.

Pourquoi avez-vous besoin d’une nouvelle salle (qui sera dans le nouveau bâtiment, Ndlr) ?

Nous avons besoin d’une salle plus grande et plus adaptée. Nous pourrons accueillir des compétitions plus importantes. Nous aimerions développer le sport-santé et le handisport, on pourrait créer un demi-poste supplémentaire. Nous pourrions aussi développer quelque chose avec le collège.

Quels sont vos projets en attendant ?

Nous organisons les championnats de France vétérans de sabre et de fleuret, en individuel et en équipe, les 2 et 3 juillet. C’est ouvert au à tous, l’entrée est libre. Nous recherchons des sponsors.

Les inscriptions au club seront ouvertes le 1er juin et la deuxième quinzaine de juin, nous accueillons ceux qui veulent essayer.