Annecy : le parti Reconquête mise sur Guillaume Jambard

Guillaume Jambard, candidat du parti Reconquête sur la première circonscription de Haute-Savoie.
Guillaume Jambard, candidat du parti Reconquête sur la première circonscription de Haute-Savoie.

Guillaume Jambard fait partie des déçus du Rassemblement National. « Aux dernières élections, je ne me retrouvais plus vraiment dans le programme de Marine Le Pen », justifie l’Annécien. Des propos qui marquent la fin d’une histoire avec un parti, le Front National, qu’il avait rejoint à l’âge de 14 ans.

Ce patriotisme, « ce côté identitaire », Guillaume Jambard l’a retrouvé avec Éric Zemmour, leader national du parti Reconquête, qui « a lancé une belle dynamique ». Et l’a rejoint ces derniers mois au point de devenir, sous ces nouvelles couleurs, secrétaire sur la 1ere circonscription de la Haute-Savoie. Et désormais son candidat aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains.

« Marre du mondialisme »

Après avoir ressenti « du désespoir pendant des décennies de ne pas voir les droites réunies », Guillaume Jambard sent dorénavant ce nouveau souffle grâce à l’éditorialiste. Lui qui en a « marre du mondialisme », qui est « pour la Nation, pour l’identité » veut faire entendre sa voix lors de la campagne des législatives.

Pour commencer, le candidat de Reconquête brandit la notion de « liberté » dans son argumentation. « La liberté de circulation d’entreprendre, de pensée, d’expression », détaille l’Annécien. De « pouvoir se loger plus facilement » aussi. « La Haute-Savoie est devenue extrêmement riche depuis un certain temps. Tous les gens qui ne sont pas frontaliers et ne gagnent pas d’argent ne peuvent pas se loger », déplore-t-il.

La question du pouvoir d’achat l’interpelle également. « Au monde du travail, il faut donner envie de changer de mouvement politique afin qu’il puisse s’y retrouver financièrement dans leur salaire, qu’il soit récompensé au mérite », rappelle ce chef d’entreprise.

Époux d’une aide-soignante, Guillaume Jambard s’inquiète pour les professionnels de la santé. « Ma compagne est aide-soignante. Tous les jours, elle rentre extrêmement fatiguée, décrit le candidat. C’est un métier passion mais qui est sous-payé et en sous-effectif ».

Bio Express

Guillaume Jambard est né au Maroc d’un père ingénieur et d’une mère secrétaire. Il a suivi les pérégrinations professionnelles de ses parents avant de se lancer dans l’immobilier depuis près d’une vingtaine d’années.

Âgé de 54 ans, il vit à Annecy avec sa compagne et la fille de cette dernière.

Avant de rejoindre le parti Reconquête, il a longtemps été membre du Front National.