Une soixantaine de chats congelés ou enterrés retrouvés dans une maison

A Bellegarde-en-Forez, dans une maison, un couple de locataires conservait des cadavres de chats par dizaines, congelés ou enterrés.
A Bellegarde-en-Forez, dans une maison, un couple de locataires conservait des cadavres de chats par dizaines, congelés ou enterrés. - Capture d’écran Google Maps

Cadavres de chats dans le congélateur et le jardin

Vendredi 27 mai 2022, à Bellegarde-en-Forez dans la Loire, les propriétaires d’une maison où avait été expulsé tout récemment le 13 mai, un couple de locataires pour défaut de paiement, ont fait, au lendemain de l’expulsion, la très désagréable découverte de 32 chats enveloppés dans des tissus, dans le congélateur laissé par les précédents occupants, au milieu des esquimaux et des filets de poisson. Et ensuite, d’une autre trentaine de jeunes chats, enveloppés et enterrés dans des pots de fleurs disséminés dans la maison.

Leur maison dans laquelle, ils ont aussi fait le constat d’une crasse innommable et par-dessus tout, de déjections animales un peu partout et en particulier dans la buanderie sur plusieurs centimètres d’épaisseur. Et dégageant des odeurs pestilentielles. Les précédents occupants vivaient là dans cette saleté repoussante, avec une trentaine de chats et deux chiens.

Une association locale de protection des animaux porte plainte

Même si l’autopsie des différents chats, menée dans le cadre de l’enquête préliminaire confiée par le parquet de Saint-Etienne à la gendarmerie de Montbrison, n’a pas observé des actes de cruauté sur les animaux, une association locale de protection animale a décidé de porter plainte.

Le couple de locataire expulsé sera entendu par la gendarmerie.