Saint-Genis-Pouilly : trois jours de fête pour la 71e fête de l’Oiseau

Le corso est un des grands moment de la fête (photo d'archive).
Le corso est un des grands moment de la fête (photo d'archive).

Pas moins de trois jours de festivités composent cette fête intergénérationnelle qui mêle tradition, modernité et convivialité, héritage d’une ancienne tradition.

Une fête qui remonte au Moyen-Age

On date l’origine du tir à l’Oiseau au début du XIVe siècle. Des affrontements au tir à l’arc, à l’arbalète ou à l’arquebuse sortait un vainqueur qui prenait le titre de Roi et avait droit à certains privilèges. Dès le XVe siècle, elle est d’usage dans la plupart des provinces de France mais aussi en Suisse et dans les Flandres. Dans la longue liste des rois qui se sont succédés, on trouve à Rennes, un certain Duguesclin. Dans le Pays de Gex, les fêtes de l’Oiseau ont été nombreuses et vivaces jusqu’à la guerre de 1914. Le conflit meurtrier de 1914 met fin à celle de St Genis-Pouilly relancée en 1950 par une poignée de passionnés. Jean Pernet prend le titre de Roi et organise les festivités de l’année suivante.

Un Roi et un Roitelet désigné le lundi

Depuis, chaque année en mai ou en juin, les Chevaliers de l’Oiseau maintiennent la tradition. Etre sacré Roi et Roitelet est un honneur qui fait des vainqueurs, les héritiers et les gardiens d’une tradition ancienne. Le Roi et le Roitelet sont désignés le lundi, en clôture des festivités. Le tir à l’oiseau aura lieu à 16h au stade Lucien Véjux, des animations pour les enfants se dérouleront sur le parvis Jean Monnet, de 14h à 19h pour patienter avant la proclamation des nouveaux Roi et Roitelet suivie d’une aubade, d’un apéritif et d’une soirée animée par le groupe Jean-Pierre Frank.

Un programme chargé pour le week-end

Vendredi, la fête foraine ouvrira à 17h, dès la sortie de l’école. Un karaoké (18h30) précédera une soirée mousse animée par DJ Ludo. Samedi, animations à l’espace Jean Monnet, fête foraine, réception du Roi à l’Espace République précéderont la retraite aux flambeaux (22h) en direction du Centre Culturel Jean Monnet avant une soirée animée par DJ Deraage All Styles. Dimanche, dès 10h auront lieu les aubades de quartier avec Cook musique et la batterie fanfare de Gex avant une cérémonie commémorative à 11h. A 14h, le corso fleuri partira du collège Jacques Prévert pour arriver sur la parvis du Centre Culturel où se produiront les musiques du défilé. Une troisième soirée dansante terminera la journée.