Chablais : «Montjoux, c’est un festival qui appartient au public»

Ayo sera en concert jeudi 8 juillet à Montjoux.
Ayo sera en concert jeudi 8 juillet à Montjoux. - Maison des arts du Léman

La saison 2021-2022 de la MAL s’achèvera dans quelques jours avec notamment au programme ce samedi 4 juin un troisième concert donné par l’Orchestre des Pays de Savoie sur la scène de la Grange au Lac. Un rendez-vous musical avec comme invitée d’honneur la flûtiste Joséphine Olech, récompensée en 2018 aux Victoires de la Musique. Une soirée classique à ne pas manquer, à laquelle succédera vendredi 10 juin, cette fois-ci à Thonon, un spectacle de chanson et d’humour d’Oldelaf. « La fin de saison est encore une fois témoin de la variété des spectacles que nous avons proposés au public cette année. Un public qui a d’ailleurs répondu présent, avec un nombre record d’abonnés qui a atteint 2 449, venant de 112 communes. Des communes alentours oui, mais aussi plus éloignées, à l’image de Grenoble, ou même de la Suisse voisine », confie Thierry Macia, le directeur de la MAL.

Montjoux, le rendez-vous estival est de retour

Si la saison se termine, l’art et la musique sont toujours au programme avec le retour du Montjoux Festival les 7, 8 et 9 juillet. Un festival qui fêtera cette année ses 25 ans, et qui est rendu possible grâce au public, comme le rappelle le directeur de la MAL. « À l’origine il a été plébiscité par le public et continue de l’être chaque année. C’est un soutien qui est nécessaire pour qu’il puisse continuer d’exister. » Rendez-vous populaire mais aussi festival familial aux allures de garden-party dans le domaine de Montjoux, le festival a pour vocation d’offrir un service de qualité. « De la qualité du côté des artistes que nous recevons bien sûr, mais aussi du cadre, de la restauration sur place, de la sécurité des lieux ou encore de l’accueil des personnes à mobilité réduite. C’est un festival payant oui, mais les recettes amenées par le public sont ce qui lui permet d’être aujourd’hui car elles financent 80 % de ce beau projet », explique Thierry Macia.

Cette année le public pourra profiter d’une première soirée au son de la voix d’Ayo puis de Bernard Lavilliers, avant de découvrir les jeunes talents des groupes Janie Doe et Royz. Le vendredi 8 juillet, la soirée sera dansante avec la musique de Youssou Ndour et du groupe électro Bon Entendeur. Sur la seconde scène, on se laissera entraîner par Diversgens et Na + Na. Enfin samedi 9 juillet, c’est Garou qui montera sur scène, suivi de Ben Mazué pour une soirée de clôture mettant à l’honneur la chanson française. Ils laisseront place au rap aux influences pop-rock de Rimes Catcher avant un voyage au son des compositions d’Adama Koëta et Arnito. Les billets peuvent d’ores et déjà être achetés sur le site internet du festival ou directement au Théâtre Maurice Novarina.

Une saison 2022-2023 bientôt dévoilée

Pour les impatients qui souhaitent déjà être à la rentrée de septembre pour retrouver les spectacles de la MAL, il sera possible de découvrir prochainement la programmation de la saison 2022-2023. A 19 heures, le 14 juin à Douvaine, le 15 juin à Thonon et le 16 juin au Théâtre d’Evian, sera dévoilée la programmation lors d’une soirée gratuite accessible à chacun. « Nous serons de retour cette saison avec comme en 2021-2022 des temps forts, des artistes français, mais aussi étrangers, de la musique, du théâtre, des spectacles nouveaux, mais aussi le retour de certains d’entre eux sur nos planches. En un mot, la MAL offrira une nouvelle fois une année éclectique où chacun trouvera son bonheur », confie Thierry Macia.